Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'antre de Jericho

L'antre de Jericho

Un blog centré sur le cinéma et parfois les jeux vidéo ainsi que la littérature


BILAN cinéma de l'année 2014

Publié par Jericho sur 28 Décembre 2014, 18:23pm

Catégories : #Bilan, #Année, #2014, #Cinéma

BILAN cinéma de l'année 2014

Le nouvel An approche à grands pas, alors forcément un bilan s'impose. Je n'ai pas été très prolifique dans la rédaction de critiques, en revanche j'ai vu un paquet de films cette année. Des bons comme des moins bons, mais dans l'ensemble, je dirai que l'année 2014, fût l'année des relatives déceptions.

Mon classement "Le top 20 des meilleurs films", inclus bien évidemment les sorties cinéma en France, mais aussi les oeuvres qui sont sorties directement dans le marché vidéo (pour ces dernières, le titre sera de couleur rouge) durant cette même année.

Je tiens à signaler que des oeuvres comme '71, Boyhood, Night call et Le Chant de la Mer avaient un certain potentiel pour intégrer ce classement, mais faute de temps, je n'ai pas pu et je ne les verrai probablement pas.

Ceci étant dit, c'est parti:

 

20 - Young Ones (Jake Paltrow)

Un drame familial/western futuriste porté par une mise en scène excellente et des acteurs de qualité (Michael Shannon en tête). Le découpage sous forme de chapitres est est une bonne idée, il est toutefois, regrettable que certains passages soient un peu longuets.

 

19 - Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 (Toshiyuki Kubookaa)

Sur les films couvrant les treize tomes du manga, c'est le meilleur opus de la trilogie, pour deux raisons. La première c'est que c'est celui qui doit résumer le moins d'évènements possible, et puis surtout la séquence charnière de l'histoire (l'éclipse) dure bien longtemps, en plus d'être très réussie: c'est particulièrement glauque et malsain.

 

18 - Noé (Darren Aronofsky)

Le cinéaste n'a pas peur de sombrer dans le kitsch et le ridicule en mettant en scène cette partie du récit de la Bible (à la vu de certaines images, il assume l'aspect "fantastique" de l'histoire, ce qui donne de superbes plans). Autre aspect important: ce n'est pas un blockbuster lambda car c'est assez sombre, avec notamment la caractérisation du personnage principal.

 

17 - Saving General Yang (Ronny Yu)

Même si j'ai eu un peu de mal à accrocher lors des premières minutes, c'est un film historique bien sympa, avec son lot de batailles épiques, mais aussi d'excellents moments de mise en scène. Pour les connaisseurs, c'est une sorte de mélange du diptyque de John Woo  Les 3 royaumes et de War of the Arrows.

 

16 - Edge of Tomorrow (Doug Liman)

Un film de SF d'une redoutable efficacité, avec en prime un concept plutôt original et qui tient la route jusqu'au bout. Ce n'est pourtant pas évident de maintenir l'intérêt du spectateur avec une narration qui joue pleinement sur la répétitivité des évènements (voir ma critique pour plus de détails).

 

15 - Les poings contre les murs (David Mackenzie)

L'univers carcéral, en général ça donne des oeuvres inspirées. Ce film britannique ne déroge pas à la règle. Porté par un script solide et un jeune acteur en devenir (Jack O'Connell en l'occurrence), ce film emmène le spectateur en totale immersion, dans le monde des taulards.

 

14 - 42 (Brian Helgeland)

Les profanes de ce sport, peuvent très bien apprécier ce long métrage, puisque c'est avant tout un biopic sur Jackie Robinson, premier joueur noir américain à avoir évolué en Ligue majeur de baseball. Alors forcément, le sujet est davantage axé sur le racisme ambiant de l'époque, ce qui est un bon angle pour relater ce destin.

 

13 - Le Mystère des balles fantômes (Chi-Leung Law)

Pour être un peu caricatural, je dirai que c'est une sorte de Sherlock Holmes à la sauce asiatique. C'est bien filmé, avec un scénario qui, sujet oblige, multiplie les pistes, les péripéties ainsi que les retournements de situations. J'ai été diverti sur le moment et je n'en demandais pas davantage.

 

12 - Robocop (José Padilha)

Etant un grand fanatique du film original de Paul Verhoeven, je n'avais guère de grandes attentes vis-à-vis de ce remake, et finalement, j'ai été agréablement surpris car ils ont eu l'intelligence d'opter pour une nouvelle approche et de ne pas faire un bête copier/coller (voir ma critique pour plus de détails).

 

11 - 47 Ronin (Carl Rinsch)

Oeuvre malade qui a subit moults problèmes de production... Peu importe de ce genre de considérations, car au final, je me suis amusé en le regardant. Et surtout: il a des qualités que beaucoup de blockbusters Hollywoodiens n'ont pas (voir ma critique pour plus de détails).

 

10 - Predestination (Michael et Peter Spierig)

La surprise de cette fin d'année. De la SF à base de concept de voyages dans le temps et donc de boucles temporelles. Rien de fondamentalement spectaculaire, loin de là, mais l'idée de départ est très bien exploitée, et surtout, les personnages sont suffisamment mis en avant.

 

9 - Fury (David Ayer)

La guerre c'est crade, sans concession et moche, ce film nous le démontre à plusieurs reprises. C'est une sorte de road movie au sein d'un tank de la seconde guerre mondiale, avec le très charismatique Brad Pitt en leader. Dommage que le final soit un peu raté, on n'était pas très loin d'une tuerie.

 

8 - Balade entre les tombes (Scott Frank)

Un thriller dont les victimes sont les dealers de drogue, c'est quelque peu original. Liam Neeson qui ne brise pas de cou toutes les 5 minutes, c'est surprenant. Un ancien scénariste qui filme cette histoire avec élégance c'est déconcertant (voir ma critique pour plus de détails).

 

7 - Les Gardiens de la galaxie (James Gunn)

Le studio Marvel qui sort un peu de son carcan ça fait du bien de voir ça. Rien de très palpitant en terme de script, mais l'essentiel est là: en plus d'être fun et rigolo, c'est simple et ça va directement à l'essentiel. Et pour ne rien gacher, les anti-héros que l'on suit, sont plus qu'attachants.

 

6 - Her (Spike Jonze)

Dans un futur proche, il est fort probable que l'Homme tombe amoureux d'une simple intelligence artificielle. Voilà ce que raconte ce film avec douceur et amertume, cependant il n'y a pas de regard réprobateur à l'égard de cette triste éventualité. Joaquin Phoenix est évidemment énorme dans son rôle.

 

5 - Blue Ruin (Jeremy Saulnier)

Une oeuvre sublime et âpre qui a vu le jour grâce, notamment, au financement participatif. On suit un personnage totalement désoeuvré dont la vie va totalement basculer à la suite de la libération de l'homme qui a tué ses parents. Il va donc tout mettre en oeuvre pour accomplir sa vengeance.

 

4 - John Wick (David Leitch, Chad Stahelski)

Sans conteste, le meilleur film d'action de l'année. Keanu Reeves revient en grande forme, c'est fun, c'est décomplexé, bref j'ai adoré. Et ce qui est saugrenu là dedans, c'est qu'il y a malgré tout, un soupçon d'émotion. Ce n'est pas qu'un film de bourrins (voir ma critique pour plus de détails).

 

3 - Drug War (Johnnie To)

Johnnie To qui revient dans le monde du polar c'est un évènement, puisque c'est grâce à ce genre qu'il a obtenu une renommée internationale. Et puis surtout, c'est là dedans où il est le plus à l'aise. Puis la virtuosité de ses fusillades, c'est savoureux (voir ma critique pour plus de détails).

 

2 - The Homesman (Tommy Lee Jones)

Ce qui est merveilleux avec le western, c'est que c'est un genre qui parvient à se renouveler sans mal, malgré la quantité d'oeuvres fomentées par le passé. Celui là est tout aussi atypique, avec ses ruptures de ton et ses protagonistes qui sont, pour la plupart, assez pathétiques.

 

1 - 12 years a slave (Steve McQueen)

La claque de l'année, très émouvant et très dur. Le cinéaste parvient à créer un film abordable (moins radical que ses précédents opus) tout en gardant son style posé, ce qui semble singulier à notre époque où le rythme est devenu roi.

 

Et pour finir, cerise sur le gateau, voici un montage vidéo, résumant tout ce qui est sorti dans les cinémas (américains) durant l'année 2014:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents